Alimentation | Nourrir un alpaga

alimentation : le paturageCe que mange l’alpaga

L’alimentation est une des choses que l’on peut faire pour l’alpaga qui a le plus d’importance pour sa qualité et sa santé, mise à part la sélection génétique.

En règle générale; les alpagas mangent au pâturage des herbes et graminées, du foin et de la moulée en 1 à 2 repas par jour.

On complète leur alimentation avec des minéraux en poudre qu’ils ont en accès libre.

L’alpaga mange peu comparé à d’autres espèces animales (on parle de 2% de son poids par jour) puisqu’il assimile excessivement bien les aliments absorbés; c’est une des raisons pourquoi on le qualifie d’animal écologique.

L’alpaga est un animal assez facile à nourrir et survie facilement à diverses diètes. Par contre, bien alimenter un alpaga aura un impact non négligeable sur la qualité de sa fibre, sa santé et son développement… ainsi que celui du bébé porté si c’est une femelle gestante.

L’alimentation pendant l’hiver

La moulée donnée doit être spécifiquement conçue pour les besoins nutritifs de l’alpaga. Elle devient, l’hiver, leur principal apport de nourriture avec le foin puisqu’il n’y a pas d’herbes dans les champs. La moulée est alors aussi la principale source de vitamines et minéraux puisqu’on n’en retrouve plus dans le foin.

L’alimentation pendant l’été

Les alpagas mangent beaucoup dans les pâturages et choisissent ce qu’ils veulent manger; il n’est pas rare de voir certaines mauvaises herbes boudées par les alpagas. Les alpagas mangent alors beaucoup moins de foin mais il leur est quand même nécessaire puisqu’il leur permet de manger plus rapidement ce dont ils ont de besoin (le pâturage étant riche en eau, ils doivent manger plus longtemps au pâturage pour être rassasié).

Tu aimes mes articles et tu aimerais me remercier ? Offre-moi un café !