FIBREFINE Desi’s Beyonce

Beyonce, alpaga fauve foncé femelle avant sa première tonte


35254140

46165

5 Juillet 2015 ( 2 ans 9 mois )

Femelle

Fauve

Enceinte de HUMMINGHERD’S Armstrong

26 Juillet 2018

 

Blanket -1 an

Blanket -1 an

Épaule alpaga

Épaule (shoulder) – 1 an

Hanche alpaga

Hanche (hip)- 1 an

Fille de Black Queen des Hauts Vents et de Ring Ranch Desi, Beyonce est la seule descendance femelle de notre défunt mâle champion.

Juste cela lui donne à nos yeux une grande valeur. Le seul autre descendant de Desi est un jeune mâle avec aussi un beau potentiel dans le blanc, mais qui est malheureusement très lié à notre troupeau.

Mais si sa valeur s’arrêtait à la question de la faible descendance d’un reproducteur, elle n’aurait rien d’extraordinaire… mais ce n’est pas le cas.

Beyonce présente une très belle uniformité du crimp (ondulation), de sa finesse et de sa couleur dans toute sa toison.

Elle a du crimp dans le cou, sur la tête, sur les hanches, les épaules, sur son dos… et même dans le poil des pattes ! Cette omniprésence de crimp partout sur l’animal est un bon indice de qualité puisque l’uniformité de l’ondulation (ainsi que sa constance) est souvent aussi synonyme d’uniformité de couleur / finesse.

L’uniformité de sa couleur est une de ses forces; elle n’a aucune contamination de couleur. Plus d’uniformité au niveau de la couleur égale souvent une meilleure constance de la finesse dans chaque échantillon de fibre, donc une fibre qui paraît beaucoup plus douce. Cette particularité de Beyonce n’est pas à négliger pour les accouplements futurs…

Avec sa génétique noire derrière, elle a non seulement le potentiel d’avoir des rejetons noirs et foncés, mais aussi de perpétuer une uniformité de couleur très intéressante et qui sera conservée plus facilement si accouplée à du fauve.

Et parce que l’on croit qu’elle a un potentiel reproducteur très intéressant, nous avons fait faire une analyse de sa densité avec les services du Dr Evans. Sans surprise, les résultats sont excellents !

Avec 68,5 follicules/mm carré et un ratio secondaire primaire de 9,8:1, Beyonce arrive au-dessus de la moyenne de densité des femelles qui ont été analysées par Dr Evans dans les dernières années (moyenne de 58,28 follicules/mm carré chez les femelles de toutes couleurs confondues).

La longueur de la repousse  de sa toison est également vraiment excellente pour son âge. Ça a d’ailleurs été souligné par la juge Helen Testa lorsque Beyonce a gagné le 1er prix de sa catégorie (femelles brunes 12 à 24 mois) dans la seule compétition où elle a été présentée (L’alpaga fait son show, printemps 2017).

C’est une femelle facile à gérer qui a toujours eu une courbe de croissance sans tache et un indice de chair impeccable. Ça semble être un détail anodin mais ça rend la gestion beaucoup plus facile et nous aimerions que toutes les femelles soient comme ça !

Côté comportement, elle a hérité de la fougue et du dynamisme de sa mère ! Toujours très enjouée, elle sait se faire remarquer partout où elle passe, même par les nombreux visiteurs qui passent nous voir chaque année !

Vu son héritage de couleur, nous espérons qu’elle saura être un atout à tous nos projets plus «colorés».

 

2016|AFD 17.7 SD 3.6 CV 20.1% >30 0.6% curv 45.6
2017|AFD 21.1 SD 4.2 CV 20.1% >30 2.7% curv 44.2
|

1 femelle brune 12 à 24 mois 5 Jugement Alpaga Québec 2017 22 avril 2017 Helen Testa