Préparer sa fibre pour le tricot | En pelote ou en écheveau ?

Tu tricotes pour le plaisir, une fois de temps en temps. Tu viens à la boutique pour t’acheter de la « laine d’alpaga » pour confectionner un superbe foulard à offrir en cadeau.

La surprise est de taille quand tu remarques que celle qui fait battre ton coeur n’est pas en balle comme dans les grands centres avec leurs laines synthétique, mais en écheveau ! Pourquoi et surtout comment tricoter avec un écheveau ?

Pourquoi on présente en écheveau ?

laine d'alpaga fil DK rose-gris foncé rosegray♦ Pratique; ça prends moins d’espace et facilite le rangement

♦ Le toucher est plus intéressant

♦ Les variations de couleurs sont plus facilement visibles

♦ Logistique; lorsque la fibre est teinte à la main, par exemple, on doit impérativement la mettre en écheveau, tout comme pour le lavage

Comment mettre un écheveau en pelote ?

Il est ESSENTIEL de mettre l’écheveau en pelote avant de tricoter, sous peine de se retrouver avec un tas de noeuds !

Il y a plusieurs techniques dépendant des outils que tu as sous la main…

bobineuse pour faire des pelotes de laine à partir de l'écheveau

Bobineuse pour faire des balles de laine «gâteau»

Les mieux équipés ont un dévidoir ou un dévidoir-parapluie pour tenir leur écheveau en place et une bobineuse pour faire une balle «gâteau» se vidant par le centre.

C’est des outils relativement peu dispendieux et tu n’as qu’à débourser quelques dizaines de dollars pour vous t’en procurer. On peut cependant se passer de ces outils pratiques en se servant de ce qu’on a sous la main…

Pour remplacer le dévidoir; les mains d’un complice ou le dossier de deux chaises dos à dos peuvent faire amplement l’affaire pour retenir l’écheveau à mettre en balle

Pour remplacer la bobineuse;
Il est toujours possible de faire des «balles à chat» mais ce n’est pas l’idéal parce que la balle roule partout (pour le plus grand plaisir des chats… ou des chiens !). En te servant d’une aiguille à tricoter et en l’enroulant autour (en prenant soin de laisser dépasser le bout du départ), tu vas pouvoir, par contre la faire dévider par le centre, ce qui est déjà un peu mieux !

La technique de la «balle papillon» permet de dévider facilement, mais également de ranger consciencieusement les fins de balle qui se vident tout aussi facilement qu’une pelote. La technique est d’ailleurs mieux adaptée pour les restants de balle que pour une balle entière.